Le renouvellement quotidien de la sobriété

Jim Egan a joué un rôle important dans mes premières années en SA. J’aimais ses commentaires, qui étaient toujours un mélange d’amour et d’humilité. Je suis reconnaissant d’avoir appris de ses échanges à être moi-même aimant et humble. Toujours souriant, il m’a également aidé à me sentir à l’aise lors des conventions internationales des SA auxquelles j’ai participé.

Mon parrain a attribué à Jim (qui était son parrain, donc mon ‘grand-parrain’) ce qui est devenu l’une de mes pratiques personnelles les plus efficaces en SA : Lorsque vous renoncez à la luxure, ne vous contentez pas de prier pour le faire ; mettez-la en lumière avec un autre membre des SA.

Un jour, lors d’une discussion avec Harry B., Jim et lui se sont spontanément posé des questions sur leur rétablissement. Ces questions sont devenues par la suite la pratique du Renouvellement quotidien de la sobriété, un outil apprécié par de nombreux membres de la fraternité.

J’ai été ravi de voir Jim cité dans le livre AA, The Soul of Sponsorship (L’âme du parrainage), un mémoire sur la relation entre Bill Wilson et le Père Ed Dowling. Jim était l’archiviste des écrits du Père Ed, dont certains ont été utilisés dans ce petit bijou réconfortant de l’histoire des 12 étapes.

Jim était un véritable artisan de la paix et nous a tous aidés à nous efforcer d’atteindre l’unité au sein des SA. Il est décédé en 2008 après plus de 20 ans de sobriété sexuelle. Il nous manque encore beaucoup.

Voici le renouvellement original (avec une omission, lorsqu’une courte phrase d’une religion particulière était citée) :
Désir de sobriété : renouvellement quotidien avec des partenaires en sobriété, Wisconsin, États-Unis
1. Êtes-vous prêt à admettre que vous êtes impuissant face à la luxure ?
2. Désirez-vous être sobre au cours des prochaines 24 heures ? (libération des obsessions et des actions de la luxure [libération de la peur, du ressentiment, de la honte, de l’apitoiement sur soi, etc.)
3. Êtes-vous prêt à faire tout ce qui est nécessaire pour protéger ce désir pendant les prochaines 24 heures ? (fixer des limites, prier, lire, prendre soin de son corps, tendre la main et appeler les autres)
4. Comprenez-vous qu’à la fin de ces 24 heures, vous êtes libre de choisir cette sobriété pour un autre jour ou de suivre une autre voie ?
5. Juste pour aujourd’hui, êtes-vous prêt, avec moi, à remettre votre volonté et votre vie aux soins de Celui qui vous a gardé sobre hier et vous a protégé de toutes les conséquences de votre luxure dans le passé ?

Mitch A., Wisconsin, États-Unis

Total Views: 92|Daily Views: 1

Share This Story, Choose Your Platform!